AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 C'est l'araignée Gipsy ♔ Dorian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité
avatar

Dim 1 Mar - 16:09

L'ARAIGNEE ET SON PRINCE



Il n’y avait ni tempête, ni tonnerre, ni cheveux qui dépasse, ni un pli sur ma chemise ; aujourd’hui serait un jour parfait pour montrer à la populace à quel point JE suis parfait. Le soleil tapait à travers ma fenêtre mais aujourd’hui, je brillerais encore plus que lui. Je soupir à ma beauté alors que je croise un miroir et un deuxième soupir m’échappe. J’avais presque commencé à prendre conscience de ma connerie, mais non, je ne peux pas m’arrêter de sitôt. Je quitte le studio et colle mon plus beau sourire sur mes dents fraîchement nettoyée.

Le dentifrice australien est bon. J’avais acheté le mois dernier un dentifrice au cola, et j’ai dû retourner dans le magasin dans la même soirée pour acheter toute leur réserve. Le dentifrice au cola sur une tranche de pain de mie, c’est bon ! Morgan, un jour tu recevras un prix pour meilleur invention alimentaire du monde. Je verse une larme invisible et commence à préparer mon discours pour le dit prix dans ma tête.

Je suis pris dans mes grands mots qui valsent dans mon esprit, j’ai même imaginé mon habit pour ce jour-ci. Je sortirais ma plus belle soie, aussi soyeuse que le dos de cette araignée qui me poursuit depuis environ trois minutes. Je l’avais remarquée sur un mur de l’école et, pour conserver mes belles allures, avait gardé mon calme et m’était dirigé vers la sortie la plus proche. Intérieurement, c’est Bagdad. Une araignée me suit. Pas une jolie fille, une araignée qui fait la taille de ma main. La sueur perle sur mon visage alors que  je la guide dans la verdure de l’arrière-cour. Je lève les yeux, les larmes menaçantes et je croise mon sauveur de toujours. « DOOOOOOORIAAAAAN. Help help help help. » Je cris, mais discrètement. Mon pas s’accélère vers Dorian et je n’ose pas m’arrêter, lui tournant maintenant autour avec ma chère amie. « Tu vois ce truc noir énorme qui me suit ? Mange la, adopte la, tue la… tout ce que tu veux MAIS AIDE MOI. »
Revenir en haut Aller en bas
Dorian M. Fawkes
« Leave the Kids Alone »
« Leave the Kids Alone »
avatar
messages : 18
points : 0
inscription : 28/02/2015
orientation sexuelle : Hétérosexuel
profession : Professeur de Mathématiques
année d'étude : bac +8 rpz

Lun 2 Mar - 14:51

Dorian réfléchisait. Tu penses jusqu'à même te perdre dans tes idées. Tu n'as pas grand-chose à faire en ce début d'année. Ta personne n'as aucun cours à donner, alors autant en profiter. Il est vrai que tu devrais travailler, ou du moins, préparer tes futurs cours et interrogations histoire d'être en avance sur le programme. Et ainsi de pouvoir être considéré comme un vrai professeur, un adulte ordonnée, une personne à qui l'on peut faire confiance. En clair, un véritable pédagogue.

Mais faut pas déconner.

Dorian, tu es un peu le synonyme même des mathématiques après tout. Avoir son doctorat à 24ans, c'est quelque chose qu'on doit vouloir. Alors, c'était un peu comme si tu n'avais pas besoin de préparer quoique ce soit, comme si c'était un genre de don inné. Ou pas. Clairement.

Aussi simple que cela puisse paraître, tu pouvais passer son temps libre dans l'arrière-cour, tu n'avais pas besoin de grand-chose. C'est d'ailleurs là que tu étais actuellement. Tranquillement assis sur un banc à contempler le ciel bleue de Lismore. Dorian enchaîne les cigarettes car tu n'as rien d'autre à faire, et tu observes cette fumée disparaître progressivement dans l'atmosphère. Profite de cette instant de détente, de ce moment de silence tant que tu as cette rare opportunité.

Parce que sans même bouger ta tête, sans même incliner ton regard sur sa personne ; tu sais que tu ne pourras te reposer plus longtemps. Il est là, te remarque et s'approche d'un pas rapide. Il t'appelle implorant ton aide. Dans un long soupire tu décides de te lever, alors qu'il commence à tourner autour de toi. Semblant être paniqué.

Enfin non, il l'était carrément.

Alors tu essayes de comprendre, tu essayes de voir ce qui le terrorise. Une araignée. Un simple araignée aussi noir que ta crinière ébène. Un second soupire.

« T'es sérieux Morgan ? T'as 18ans, grandis un peu bordel, elle va pas te bouffer. Tu prends le temps de réfléchir quelques secondes. Du moins, théoriquement. »

Mais au final tu t'approches de la bête avant de l'attraper fermement avec ton poing. Qu'est-ce-que tu ne ferais pas. Vraiment.

« Si je l'adopte, elle finira sûrement par faire des œufs dans ta chambre tu sais ? »

D'un point de vue, si tu étais sa nounou. Tu en étais une bien étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mer 4 Mar - 10:32

L'ARAIGNEE ET SON PRINCE



J’avais pensé que, me connaissant, Dorian serait un peu compréhensif et exécuterait sans rouspéter. Mais il rouspète toujours et puis il dit des trucs inutiles que je n’écoute pas, genre t’as dix-huit ans tu dois grandir. Un mètre quatre-vingt-sept me convient parfaitement. Si on ajoute un plus huit plus sept, ça fait seize, et puis un plus six ça donne sept. Sept c’est un lucky number, voyez-vous ? Alors non, désolé Monsieur Fawkes mais grandir n’est pas dans mes options. Par contre m’évanouir d’une seconde à l’autre à cause de cette bestiole, oui, surement.

J’arrête mon pas alors que j’aperçois mon aîné attraper l’araignée d’une main nue et virile. J’ai comme un poil d’admiration qui grandit en moi pour lui mais voilà qu’il ouvre sa grande gueule. « Même cette chose n’oserait rentrer dans la chambre du Prince sans frapper. Alors, je la laisserai pondre et je te ferais une jolie omelette avec ses œufs. » J’ai un frisson qui me parcourt le corps alors que mes yeux dérivent vers la chose entre les doigts de Dorian. Poilue, épaisse, vulgaire et sans aucune grâce. Je plisse les yeux.
« J’espère que t’apprécie ce que tu vois avec tes quatre millions d’yeux, c’est pas tous les jours que tu peux voir un Prince aussi beau d’aussi prêt. Ça en jette du pâté, hein ? »

Un raclement de gorge et un hairflip plus tard, essayant de me remettre que je venais juste d’adresser la parole à une chose aussi horrible que cette… chose, je repose mon regard sur le professeur, les bras croisés contre mon torse et chassant tout air de peureux. « Mister Fawkes, par le théorème de Pythagore tout ça tout ça, tu peux aller jeter ce truc plus loin ? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

C'est l'araignée Gipsy ♔ Dorian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « L’araignée Gypsie monte à la gouttière... » [PV Sean]
» Bagu Kirima, une araignée au plafond...
» repousser les araignées
» Araigné géante
» Attention, araignées qui tuent ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PENSI☀NNAT AZURE :: Azure Events :: Archives avant 03/04/15-
Le Pensionnat International Azure (PIA) accueille chaque année de nombreux étudiants de l'Australie, mais aussi de partout dans le monde comme l'institut est affilié à plusieurs autres écoles dans le monde (ce qui fait que les échanges étudiants ne sont pas rares). Il ne nécessite pas d'être riche pour fréquenter cette école, mais d'être au minimum dans la moyenne.
Votre St@ff

Afin de poster votre propre rumeur, veuillez contacter par messagerie privé Luxana.
Ethan J. Flynn puerait tellement des pieds que l'on sentirait l'odeur de ceux-ci dans la chambre voisine.
Il paraîtrait que Aleksey A. Averine se soit fait faire des implants pour avoir des poils, étant naturellement imberbe.
Il paraît qu'Eileen Trayss est du genre à vomir sur quiconque se baladerait pieds nus.
Nemesis Jones serait profondément amoureux de Wade Spitznogel au point de rêver de lui et d'appeler son prénom dans la nuit. Hé hé.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.