AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Indecision ♦ Reiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Connor T. Mc Allistar
« Geeks & Brains »
« Geeks & Brains »
avatar
messages : 15
points : 0
inscription : 11/03/2015
orientation sexuelle : Puceau yeyeh
année d'étude : 3 ème

Jeu 12 Mar - 23:09

Il marchait sans bruit dans le couloir presque désert. Il s'ennuyait un peu. Et il se posait quelques questions ces derniers temps. Ce qu'il allait faire par la suite. Ses projets d'avenirs. Ce genre de choses. Il approchait de plus en plus de la fin de ses études. Mais il ne savait toujours pas vraiment ce qu'il allait en faire. Il avait pris son pc la veille, pour aller trafiquer les bases de données de l'établissement et placer son nom dans la liste de rendez-vous du conseiller d'orientation. Il n'en était pas forcément fier, mais il avait la flemme de sortir de sa chambre et de se traîner jusqu'à son bureau pour prendre rendez-vous. Il trainait des pieds, ayant laissé son siegway et ses rollers pour une fois. Il n'y avait pas grand monde dans les couloirs, la plupart étant déjà en cours. Il avançait en replaçant frénétiquement sa frange sur son cache-oeil, préférant éviter de l'exhiber ainsi.

Il avait fini par arriver devant la porte du conseiller, replaçant une dernière fois ses cheveux, et réajustant son col de chemise. Pour une fois, il voulait bien présenter. Il avait été obligé de quitter ses vieux T-shirts amples et ses jeans légèrement trop larges. Tant pis. Il avait même laissé son écharpe et son bandeau au placard. C'était assez rare. Et pourtant. Il se sortait les mains des poches, se décidant à toquer à la porte du conseiller, en attendant qu'on lui dise d'entrer. Il avait retiré un écouteur, en attente d'un réponse. Il avait attendu quelques secondes. Avant de retirer le second écouteur, poussant la porte.

    Bonjour, excusez moi, j'espère que vous dérange pas.


Il s'était légèrement incliné, entrant doucement dans le bureau. Il s'était avancé, sans vraiment de gêne, allant s'installer sur la chaise face au siège du conseiller, déposant sa veste sur le dossier. Il avait alors croisé les mains, les bloquant entre ses cuisses, un air interrogateur sur le visage.

    Je ne suis pas trop en avance au moins ?


Normalement non, mais savait-on jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Ven 13 Mar - 15:13

Son boulot lui plait. Il a de quoi s'occuper et finalement, tout va pour le mieux. Le bilan qu'il fait de son déménagement à l'autre bout du monde est plutôt positif. Et puis finalement, ça lui plait de travailler à l'orientation de ces jeunes. En certains d'eux, il y vois certains de ses amis, qui avaient eu de quoi le remercier pour s'en être sorti. Pour l'heure, il n'a pas trop le temps de penser à tout ça. Il a un rendez-vous dans quelques minutes, et comme il n'est pas super calé en informatique, il lui faut bien se renseigner pour aiguiller au mieux le jeune homme qu'il doit recevoir.

Il a pas mal de dossier à traiter, et en fait, ça l'étonne d'avoir fixé un rendez-vous à cette heure ci. Ordinairement, il se laisse plus de temps pour se rencarder. Il a sûrement vu un peu trop gros cette fois ci. Tant pis, il est loin d'être un fainéant, et trouve toujours le temps d'accomplir les tâches qu'il a à accomplir. D'autant plus qu'à présent, il ne travail plus uniquement pour lui, mais bel et bien pour d'autre, et il est soucieux de fournir les meilleurs conseils qui soit. Il sait ce que cela peut faire de ne pas se sentir écouter alors...

Il se lève finalement, se rendant dans une petite pièce au fond de son bureau histoire de se faire un café. Il n'entend pas l'élève frappé, mais ne semble pas surpris de voir quelqu'un assis en face de son bureau au moment où il revient, sa tasse de café dans le main. Il esquisse un sourire bref.

« Bonjour Connor. »

Prononce t-il de sa voix grave. Il n'est ni agressif, ni accueillant. Mais une certaine malice brille dans ses iris ambrés. Étrange. Son regard glisse sur l'horloge au dessus de la porte d'entrée. Pile à l'heure. C'est rare. En fait il croit bien ne jamais avoir vu un élève aussi intéressé par les conseils qu'il peut avoir à donner. D'ordinaire, les élèves qui viennent le voir son des élèves à problèmes dont plus personne ne sait quoi faire. Ça n'a pas l'air d'être son cas.

« Non c'est parfait, personne n'est jamais vraiment en avance. »

Précise t-il simplement en prenant place dans son fauteuil de l'autre côté du bureau, dos à la fenêtre. Son ordinateur est déjà ouvert, des feuilles vierges et un stylo sont prêts. De même qu'un dossier comportant le nom du jeune homme qu'il ne cherche pas à cacher.

« Je sais que c'est un peu impersonnel de tenir un dossier sur les gens, mais tu m'y vois contraint. J'espère que ça ne te posera pas de souci. Bon. Je te laisse me résumer tes attentes. »

Achève t-il simplement en portant sa tasse à ses lèvres. Il faut bien commencer par quelque part, et en principe, laisser les gens parler, c'est pas mal pour en apprendre plus.
Revenir en haut Aller en bas
Connor T. Mc Allistar
« Geeks & Brains »
« Geeks & Brains »
avatar
messages : 15
points : 0
inscription : 11/03/2015
orientation sexuelle : Puceau yeyeh
année d'étude : 3 ème

Ven 13 Mar - 18:55

Il regarde rapidement l'écran de l'ordinateur ainsi que les feuilles et le papier prêts. Il sourit intérieurement à la remarque, sans pouvoir s'empêcher de laisser ses lèvres s'étirer un peu. Evidemment qu'il comprenait. Il n'allait pas le blâmer pour tenir des dossiers sur les différents élèves qui défilaient ici, puisque lui aussi avait ses petits dossiers. Et ses accès aux dossiers enregistrés depuis le poste vétuste qui trônait sur ce bureau. Il aurait bien aimé pouvoir l'ouvrir pour voir comment il était fait. Mais il fallait qu'il se tienne tranquille, il n'était pas là pour ça. Il avait alors hoché la tête à la remarque du conseiller. Il aimait bien son timbre de voix. Grave et presque un peu rauque. C'était assez inhabituel. Mais c'était un type de voix qu'il appréciait et que certains de ses acteurs préférés possédaient. Mais il s'égarait.

    Oh. Oui, en effet. Enfin je veux dire. Non mais. Bah. Je veux dire que ça me dérange pas plus que ça. Je pourrai vivre en sachant que vous avez un dossier à mon nom.


Il avait lancé cela sur le ton de la plaisanterie, en se disant dans un coin de sa tête qu'il irait tout de même vérifier le contenu du dossier électronique plus tard. Et celui papier si l'occasion se présentait. Mais bon. Il verrait bien comment s'organiseraient les choses. Il s'était contenté de sourire en parlant, se frottant les cheveux un peu nerveusement. Il n'avait pas non plus l'habitude de la proximité humaine comme ça. Il avait alors repris, toujours un peu nerveux.

    En fait. Je voulais vous demander votre avis. J'suis assez bon avec tout ce qui touche à l'informatique et à la robotique mais. Je saurais pas trop dire si je veux en garder une passion ou finir par en faire mon métier. Vous savez, au niveau des débouchés, tout ça. J'me pose quelques questions à propos de ça ces derniers temps, c'est tout.


Ouais, c'était un peu ridicule, mais t'avais pas mal de questions au final. Et peut-être qu'il pourrait y répondre. Du moins il l'espérait. Mais dans tous les cas, il finirait par aviser. Il était juste venu avec quelques questions, mais pas forcément avec dans l'optique d'avoir des réponses dès maintenant.



Connor vous textote et vous parle en #990066
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Dim 15 Mar - 8:25

Des "gamins" paumés, Reiji en a vu des tas. Déjà dans son quartier, il n'était pas facile de se faire une place. Il a de quoi être fier, sûrement. Il aurait pu s'arrêter là, contempler sa victoire sur la vie, narguer ceux qui sont resté en bas. Et pourtant, il est comme ça Reiji: Quand il réussi, il essaye toujours d'entraîner les autres avec lui. Une sorte de générosité maladive, parce que s'il échoue, il cherche inlassablement d'où vient le problème. Même dans l'ancienne académie où il travaillait en tant que directeur adjoint, il devait faire bien plu de boulot de ce côté que le conseiller. Ici, il n'a plus personne. Tous ses amis, il les a laissé derrière lui alors...Il n'a qu'eux. Tous ces élèves qui ne savent pas où aller, comment s'y prendre. Reiji a besoin de se sentir utile. Et finalement, ces nouvelles fonctions sont presque une vocation.

Il constate que le jeune homme qui se trouve en face de lui a déjà une idée bien définie de ce qu'il aime. Mais la question qu'il se pose est aux yeux de Reiji, parfaitement légitime. Qui ne s'est jamais posée la question: Et si je faisais de ma passion un métier? Lui même ne se l'est jamais vraiment posée dans le sens où il a été plus que guidé dans son parcours. Et même si parfois, il a du enfoncer quelques portes, s'il devait faire un bilan en l'état, tout ça, c'est un peu un hasard. D'où il vient, aspirer à avoir un emploi, même simple, est déjà une hérésie alors...Il esquisse un sourire.

« Un café? »

Propose t-il en levant sa tasse? Il a perçue son anxiété. Il n'est pas rare pour lui d'avoir à faire à des élèves nerveux. Et la plupart du temps, il essaye de faire son possible pour que la discussion soit plus détendue. Pourquoi? Parce qu'on ne dit pas tout quand on est anxieux. L'inquiétude bride la parole. Et si Reiji n'a pas un maximum d'information sur les peurs, les envies ou encore les réticences des jeunes qui viennent le voir, il risque bien de les orienter dans la mauvaise direction. Quoi qu'il en soit, en attendant la réponse de Connor, il reprends.

« J'imagine que tu n'ignore pas que la technologie est en pleine expansion. En terme de débouché, il y a du choix. Si ta crainte est de ne pas trouver d'emploi après un cursus spécialisé, je peux te rassurer tout de suite là dessus. 90% des étudiants issus de cette branche trouvent un emploi dans les 6 mois suivant leur diplôme. »

Fait-il remarquer simplement. Conscient du fait que ce ne devait pas être la le fond du problème. La passion....Reiji reconnais que ce n'est pas si facile de répondre à de telles interrogations. Mais de toute façon, il sait pertinemment qu'en tant que conseiller, il n'est pas là pour faire un choix à la place de ceux qui viennent requérir ses services. A la fin du compte, ce sont toujours les jeunes qui décident. Et c'est bien heureux.

« Après, il faut prendre mesure du fait que faire de sa passion un métier permet de l'exercer chaque jour, mais fait aussi que l'on est brider par les règles de notre employeur. Notamment dans ton domaine. J'admet ne pas être un as avec mon ordinateur, mais je ne pense pas me tromper si je dis que tu ne dois pas faire que des choses légales à l'heure actuelle. »

Précise t-il avec un petit sourire malicieux alors qu'il porte sa tasse de café à ses lèvres. Reiji n'est pas dupe, même s'il n'imagine pas sur l'instant qu'il ai vraiment pu s'inscrire tout seul à ce rendez-vous. Finalement, même s'il le savait, ça l'amuserait plus qu'autre chose. Il est toujours aussi curieux de voir ce que peut donner l'imagination des nouvelles générations.
Revenir en haut Aller en bas
Connor T. Mc Allistar
« Geeks & Brains »
« Geeks & Brains »
avatar
messages : 15
points : 0
inscription : 11/03/2015
orientation sexuelle : Puceau yeyeh
année d'étude : 3 ème

Mar 17 Mar - 18:36

Il avait décliné la proposition d'un signe de la tête. Pas qu'il n'aime pas le café. Mais il état suffisamment tendu pour en plus consommer de la caféine. Il remuait sa jambe nerveusement, comme si cette dernière était prise d'une tremblement incontrôlable. Il l'avait écouté parler sans rien dire, écoutant attentivement les conseils du piercé. Heureusement qu'il ne pouvait pas entendre ses pensées. Ou peut-être que ce surnom l'aurait fait sourire, qui sait ? Toujours est-il qu'il n'avait pas pu s'empêcher de tiquer en entendant sa dernière remarque, lâchant un magnifique :

    Sérieux ? Comment vous savez que j'ai.


Il s'était stoppé net. Il en avait déjà trop dit de toutes façons. Il avait affiché un sourire un peu effacé. Un peu vague. Un peu perdu. Il était un peu mal à l'aise. Un peu gêné. Il avait gardé ce petit sourire aux lèvres, jouant avec ses doigts, tentant de ne pas croiser son regard. Il finit par se gratter la joue, nerveusement, tentant de cacher le rosissement de ses joues. Mais il était un peu tard pour les faux semblants.

    Bah. Faites comme si j'avais rien dit. Ou. Bon.


Il s'était penché vers le bureau, toujours un peu gêné de la confidence qu'il s'apprêtait à faire. Il ne voulait pas que ça s'ébruite. Et encore moins que ça remonte aux oreilles du directeur. Ou dans ce coin là quoi. Si ça venait à se savoir un peu plus haut, il risquait d'écoper de pas mal de problèmes avec l'administration. Et il préférait éviter ça si possible.

    En fait. Disons que j'ai... "Un peu" bidouillé votre liste de rendez-vous de la journée quoi.


Il s'était abstenu d'ajouter qu'il avait fait ça pour éviter de se déplacer en venant prendre un rendez-vous directement au bureau. Il s'était alors laissé retomber contre son dossier, faisant légèrement basculer sa chaise, alors qu'il se passait une main dans les cheveux. Il espérait qu'il n'en parlerait pas autour de lui. Ou qu'il resterait discret. Ses capacités en informatique étaient connues par les autres élèves, mais nettement moins par le personnel... Mais il était déjà passé à autre chose. Il s'interrogeait. Il se demandait s'il se verrait dans un travail lié à l'informatique dans les dix années à venir. Ou même plus tard. Il n'arrivait pas vraiment à se projeter dans le futur ainsi. Il réfléchissait déjà à cela, sans vraiment se complexer sur le fait qu'il venait d'expliquer à un des membres du personnel qu'il savait forcer leurs sécurités informatiques. Car il était comme ça. Un peu insouciant. Un peu inconscient.


Connor vous textote et vous parle en #990066
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Jeu 26 Mar - 15:28

Il ne sait pas. Reiji n'est pas devin, ce serait bien trop beau. Non, il ne sait pas qu'en réalité, le jeune homme à falsifié son planning pour s'y insérer habilement. Mais il n'est pas dupe. Si lui même ne touche pas vraiment à la technologie, et se trouve être bien plus de la génération à traîner dans les skatepark, il ne reste pas sans ignorer les possibilités qui s'offrent à ceux qui la maitrise. Et même s'il n'y comprend pas tout, il a bien conscience du pouvoir, parce que s'en est un à ses yeux, que ces nouveautés confèrent. Il esquisse un sourire amusé.

« Que tu as quoi? »

Connor en a sûrement trop dit. Mais de toute façon, Reiji n'est pas de la police. Ce n'est pas son rôle de réprimander ce genre de "méfait". Disons qu'il trouve même que les petits tours de passe passe réalisé par les "experts" en informatiques sont plutôt utiles en fait. Car sans ces petits malin, la sécurité ne se serait probablement jamais développée. Un mal pour un bien finalement, c'est un art comme un autre aux yeux du conseiller qui ne pense pas forcément comme le commun des mortel. Et c'est pourquoi il n'esquisse qu'un bref froncement de sourcils lorsque l'étudiant avoue sa faute. Un air faussement réprobateur immédiatement suivit d'un ricanement.

« Tu veux dire que tu t'es inscrit toi même? »

Questionne t-il en haussant un sourcil. Clairement amusé. Il se dit bien que ce nom ne lui dit rien. Il s'était fait la réflexion en consultant son planning. Mais de là a imaginé qu'il ai pu faire ça...Non. En fait ce n'est pas sa capacité à le faire qui le surprend, parce qu'il ne doute pas de lui. Mais c'est surtout sa volonté. Ça le dépasse.

« C'est bien la première fois qu'un étudiant se donne autant pour obtenir un rendez-vous rapide avec moi. Honnêtement, vu les gens qui se désiste, tu aurais même pu venir avant...Je n'ai pas bonne presse. »

Avoue t-il avec malice en finissant son café, le sourire aux lèvres. Il avait vraiment envie d'éclater de rire. S'en est presque flatteur en réalité. Finalement, cette école lui réserve peut-être plus de surprises que prévu. Il repose sa tasse.

« Tu es doué il semblerai. Il serait sûrement dommage de gâcher ce talent. En fait, je me demande si tu ne ferais pas mieux de te lancer en solitaire. Créer ta propre affaire...Ainsi, tu es certain de ne jamais être lassé par un patron qui ne comprendrait probablement pas ta passion. Peu de gens travaillent par passion... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Indecision ♦ Reiji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Compte en banque florissant de Reiji el Sagishi
» Loss Tarot [Hans]
» Le mangas Beyblade
» Tigre et Dragon : Origine [Pv Reiji]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PENSI☀NNAT AZURE :: Azure Events :: Archives avant 03/04/15-
Le Pensionnat International Azure (PIA) accueille chaque année de nombreux étudiants de l'Australie, mais aussi de partout dans le monde comme l'institut est affilié à plusieurs autres écoles dans le monde (ce qui fait que les échanges étudiants ne sont pas rares). Il ne nécessite pas d'être riche pour fréquenter cette école, mais d'être au minimum dans la moyenne.
Votre St@ff

Afin de poster votre propre rumeur, veuillez contacter par messagerie privé Luxana.
Ethan J. Flynn puerait tellement des pieds que l'on sentirait l'odeur de ceux-ci dans la chambre voisine.
Il paraîtrait que Aleksey A. Averine se soit fait faire des implants pour avoir des poils, étant naturellement imberbe.
Il paraît qu'Eileen Trayss est du genre à vomir sur quiconque se baladerait pieds nus.
Nemesis Jones serait profondément amoureux de Wade Spitznogel au point de rêver de lui et d'appeler son prénom dans la nuit. Hé hé.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.