AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bienvenue au club de journalisme ! -Libre-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Damon J. Sarutobi
« Princes & Princesses »
« Princes & Princesses »
avatar
messages : 25
points : 3
anniversaire : 18/10/1996
inscription : 09/03/2015
age : 21
orientation sexuelle : Hétérosexuel
année d'étude : 2éme année
clubs : Prez' du club de journalisme + membre du club de cuisine

Mar 10 Mar - 3:48

Tel un malheureux, Damon se morfondait en face de la fenêtre du club de journalisme. Ah, c’était bien joli de vouloir créer un club, encore fallait-il avoir des membres ! Je te l’avais bien dit Moon-Moon, tout seul, ça ne fait vraiment pas pareil ! Allez, fais pas cette tête va, je suis sûre qu’il finira par y avoir des gens intéressés. Après tout, c’est pas bête du tout comme idée ! Créer un journal, c’est comme donner une seconde vie au pensionnat : c’est important que les rumeurs et les informations circulent ! Qui sait, tu pourrais même vraiment pouvoir interviewer des membres du corps enseignant si tu gagnes en célébrité. En général, on aime bien encourager ce genre d’initiatives. Décolles toi de cette fenêtre maintenant ! C’est bien. Sors-moi une jolie feuille blanche et un stylo qui marche. Qui marche j’ai dit ! Comment ça t’en as pas ? Eh, mais où tu- Ah, oui, bonne idée, les gens dans le couloir. Dans une école, il y a forcément quelqu’un qui aurait un stylo opérationnel à te prêter. C’est bien, tu es malin ! Enfin, pas suffisamment pour t’acheter toi-même un bon stylo, mais eh, je ne vais pas trop en demander. Je ne suis qu’une voix dans ta tête. Merci de confirmer.

Ah, mince, il n’y a pas grand monde aujourd’hui… Poussons la recherche un peu plus loin que la porte de la salle peut-être ? C’est pas comme si t’avais peur du silence de toute manière, hein ? Ouais, c’est ce que je me disais. Oh, regarde là-bas ! Youhou, les gens ! Stylo ? Non, cours de sport… En même temps, s’ils sont dans la cour, faut peut-être pas s’étonner andouille ! Allez, zou, sois un peu sérieux dans cette recherche, je sais bien que ça t’ennuie de travailler tout seul ! Eh, mais ne te fixe pas comme un abruti au milieu du couloir ! Non, Damon, ce n’est pas comme ça que ça marche. Ouais, même pour toi, les gens ne vont pas s’arrêter devant tes beaux yeux avec l’offrande attendue. Et ne chercher pas à argumenter avec une voix dans ta tête, c’est flippant. J’te jure. J’aurais dû être la petite voix de Pinocchio moi, au moins j’aurais été célèbre…

- Eh, excusez-moi, vous pourriez me prêter un stylo ?

Quoi !! N'aborde pas les gens comme ça ! On dit bonjour et s'il-vous plait voyons ! Tes parents ne t'ont pas élevé ou quoi ? Et ça ne sert à rien de prendre ton petit air tout mignon, les gens ne seront pas dupes ! Enfin. Je ne crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Jeu 12 Mar - 16:57

Je m'étais enfin décidé à rejoindre un club, en l'occurrence celui de journalisme. Il n'y avait pas meilleur moyen - à mes yeux - que de se venger des populaires qu'en balançant des sales rumeurs à leurs sujets. Je savais que ma colocataire s'y était inscrire également, ce qui m'avait clairement motivée à franchir le cap aussi.

En effet, avec mon réseau de contacts au sein de l'établissement, j'entendais beaucoup de choses concernant les élèves. Alors autant les mettre à profit dans quelque chose d'utile, qui sait, peut-être qu'on me donnera du fric pour que je tienne ma langue.

Je m'étais mise à chercher la salle du club, sans grand succès. Je commençais légèrement à perdre patience quand je reconnus Damon au loin, debout comme un piquet au milieu du couloir. Impossible de le manquer, avec ses cheveux rouge sang.

Ce type me collait comme de la glue mais avait un bon fond, au final. En me rapprochant un peu, je l'entendit demander un stylo au premier venu. Il me faisait quand même un peu pitié, à quémander de la sorte. Pour un banal stylo en plus. Heureusement pour lui, j'avais mes affaires de cours, donc forcément une trousse avec de quoi écrire. Arrivée à sa proximité, je lui adressais la parole en lâchant un petit soupir d'exaspération.

- Salut Damon. On t'a jamais appris à dire bonjour aux gens avant de leur demander quelque chose ?

J'esquissais un léger sourire narquois, je me moquais clairement de lui. Evidemment, personne ne s'était arrêté pour lui donner un stylo. Les gens s'en fichaient, préférant discuter entre eux ou aller en cours. Même les plus timides du bahut n'osait pas l'approcher, le pauvre.

- J'ai des stylos. En échange, tu m'indiques où se trouve la salle du club de journalisme ? Je viens de m'inscrire mais je ne sais pas du tout où elle est... -
Je marquais une petite pause en le regardant droit dans les yeux - Et j'en ai marre de tourner en rond !

HRP : désolée pour le retard ! Si quelque chose ne va pas, MP :3
Revenir en haut Aller en bas
Damon J. Sarutobi
« Princes & Princesses »
« Princes & Princesses »
avatar
messages : 25
points : 3
anniversaire : 18/10/1996
inscription : 09/03/2015
age : 21
orientation sexuelle : Hétérosexuel
année d'étude : 2éme année
clubs : Prez' du club de journalisme + membre du club de cuisine

Jeu 12 Mar - 18:21

Damon. Damon, reprends-toi. Par pitié, remballe-moi ce sourire niais ! Oui, je sais, c’est elle. Oui, elle est sublime. Non, elle n’a pas l’air de mauvaise humeur. Enfin, pas plus que d’habitude, mais moi je dis ça, je suis juste ta petite voix. Cesse donc de te pâmer devant elle et reprends-toi ! Tu veux lui plaire oui ou non ? On est d’accord. Souris. Normalement ! Bien. Bon, pour les yeux brillants, on ne peut rien faire. Garde ton sang-froid, la voilà qui approche ! Et ravale moi cette bave que je ne saurais voir. Prends un air intelli- non, tant pis. On fera sans cette fois-ci. Comme toutes les autres fois… Réponds-lui calmement, sans bégayer. Les rougissements, on n’y peut rien, on fera malgré ça. Allez, joli, ce sourire ! Et cet air de chien sauvé, ça peut attendrir !

Comme à son habitude, elle se moqua d’abord de lui. Même s’il comprenait bien son sens de l’humour, Damon se retrouvait privé de toute répartie spirituelle qui aurait pu lui montrer qu’ils appartenaient au même monde. Eh, je ne suis qu’une petite voix, je n’ai pas tellement de pouvoir sur le cerveau ! Regarde, elle te propose un stylo ! Saute sur l’occasion ! Et- Attends. Le club de journalisme ?! Mais c’est parfait ! Damon, c’est le moment pour l’impressionner autant que faire se peut ! Enfin, sans jouer au monsieur-je-me-la-pète non plus ! Et ne bafouille pas. Normalement tu ne bafouilles jamais ! Pense que c’est juste une individu lambda. Qui te plait beaucoup certes, mais ce n’est pas le moment abruti ! Ah, il se frotte la tête… C’est mauvais signe.

- Je... Je… Ouais, marché conclu ! Moi j’en avais marre d’être tout seul ! Je peux d’ors et déjà te souhaiter la bienvenue dans le club !

Ouaip, faudra qu’on la reprenne vite cette liste d’ailleurs, histoire de vérifier que vous ne soyez pas seuls tous les deux. Ça serait vraiment contre-productif. Allez, continue mon petit, sois comme d’habitude ! Charmant et sûr de toi ! Fonce !

- Je viens de lancer le club, ça fait plaisir de ne pas être tout seul – argh ce sourire niaiseux – tu voudrais faire quoi exactement ? Enquêtrice ?

Parce qu’il la voyait tout à fait secouer les gens pour les obliger à cracher le morceau. Mais d’une si admirable manière ! Il la conduisit dans la salle qu’il venait de quitter, enchanté de ne plus s’y sentir abandonné. C’est bien mon Dada, ne te laisse pas impressionner ! Sois fort. Ah, et n’oublie pas de lui faire signer la feuille d’inscription, c’est quand même pour ça qu’elle venait à la base ! Très bien.

- Tiens, signe ici. Oh, et pendant que j’y suis, tu sais si d’autres personnes seraient intéressées ? Parce que pour le moment, en te comptant, on est que trois. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne puisse pas faire du bon boulot !

Et cesse donc avec ces regards énamourés !

Hrp: C'est parfait ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Ven 13 Mar - 11:15

Je n'avais jamais compris pourquoi il bafouillait en ma présence et que ses joues devenaient aussi rouge que sa touffe de cheveux. Faisais-je si peur que ça ? Après tout, c'est vrai j'étais assez grande, avec de longs cheveux noirs et un regard parfois menaçant.

Je pouvais comprendre que je n'inspirais pas forcément confiance, mais de là à devenir si timide, je ne pigeais pas vraiment le délire. Mais je pardonnais à Damon, parce qu'il ne m'embêtait pas tout le temps et que j'acceptais ses défauts. Malgré tout ce qu'on pouvait dire à mon sujet, je restais un être humain avec un cœur.

- Merci pour l'accueil, c'est sympa de voir que je ne suis pas toute seule aussi. Par contre, j'ignorais que tu étais le président.

On marchait tranquillement dans le couloir jusqu'à rejoindre - enfin - la salle du club. Ca ne payait pas de mine, mais ça me suffisait amplement pour ma part. Je n'aimais pas du tout les salles bondées ou trop décorées. Un truc sobre en restant classe me convenait parfaitement. Il me tendait la feuille d'inscriptions en me regardant. Enfin, en me dévisageant. J'avais quelque chose sur le visage, ou quoi ?

Je sortis un stylo de ma besace et apposa une très jolie signature sur le bout de papier et lui rendit sans un mot. J'haussais néanmoins un sourcil à sa question. C'était lui le président, pas moi. Son boulot consistait à recruter des gens, le mien consistait à balancer des sales rumeurs sur les autres. Mais comme j'étais de bonne humeur, je lui répondis tranquillement sans m'énerver.

- Il y a ma colocataire qui s'est inscrite récemment, elle s'appelle Jeongmi Lan. Après, je ne sais pas vraiment s'il y a des gens intéressés et je n'ai pas spécialement envie qu'on se retrouve à cinquante dans le club.

Je lâchais un léger soupir. C'est vrai, je n'aimais pas la foule. Elle me mettait mal à l'aise et me donnait envie de vomir. Je repris la parole, en lui remettant mon stylo dans les mains, vu qu'il en cherchait un auparavant.

- Et pour répondre à ta question de tout à l'heure, je ne sais pas ce que je vais faire. C'est toi qui dirige, Président.

J'avais clairement appuyé le dernier mot, juste pour l'embêter et voir sa réaction. J'étais sacrément de bonne humeur, pour jouer comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Damon J. Sarutobi
« Princes & Princesses »
« Princes & Princesses »
avatar
messages : 25
points : 3
anniversaire : 18/10/1996
inscription : 09/03/2015
age : 21
orientation sexuelle : Hétérosexuel
année d'étude : 2éme année
clubs : Prez' du club de journalisme + membre du club de cuisine

Lun 16 Mar - 18:33

Ah mon Dieu… Si seulement elle n’était pas si gentille avec toi. Tu ne te rendras jamais compte que tu n’as tout simplement aucune chance avec elle. J’irais presque jusqu’à dire que c’est de la cruauté pure que de chercher à la côtoyer… Tu vas tomber de sacrément haut en comprenant ce qui se passe devant tes yeux. Damon, je suis très sérieuse : ta petite fixette ne t’apportera que des soucis. Repose donc cette feuille, arrête de penser qu’elle a une jolie écriture, concentre-toi sur autre chose que ses yeux noirs qui te font chavirer le cœur. Ce n’est pas le moment.

Souris comme tu en as l’habitude ! Jeongmi, tu connais comme nom ! Première inscrite, ça t’avait fait chaud au cœur. Savoir que c’est en plus la colocataire de Moira ne peut lui être que bénéfique pour la suite. Bien, ce petit hochement de tête détaché, reste comme ça, cool et à l’aise. Ne te mets pas dans une situation gênante, ça nous fera des vacances. Oh. Merde. Au moment où tu prends cette décision, voilà que sa main effleure la tienne, forcément. Mais de qui tiens-tu en vrai ? Ton père est un frigide notoire, ta mèr- Ah ouais, non, c’est bon. Tu tiens de ta mère. Et tu es bien le seul à réagir de la sorte en face d’un être aimé ! Quoique, Kathleen… Bref, stylo qui marche, très bien, on remercie la donzelle !

Le dernier mot de sa phrase lui donna de soudains frissons et lui fit de nouveau piquer un fard. Eh ouais, c’est ça d’être chef mon petit père. C’est toi qui décide, toi qui gère et à qui les autres s’en remettent. As-tu vraiment la carrure d’un chef ? Parce que si ton affaire foire, ce sera aussi sur toi que retombera la responsabilité… Raison de plus pour tout faire en sorte pour que ça fonctionne, c’est vrai. Fichu optimiste va.

- Ben… Comme c’est le tout début de notre affaire, j’avoue te laisser quartier-libre. Tu… Tu ne voudrais pas être rédactrice ? Ou tu préfères être notre « journaliste de l’extrême » ?

Pourquoi est-ce que tu as soudainement l’image de Peter Parker devant son boss ? Tu ne seras pas un patron comme lui et elle, aux dernières nouvelles, n’a pas été piquée par une araignée radioactive. Enfin, en tout cas, aucune visite dans un centre de recherche n’a été organisée ces derniers temps, donc… Attends juste de voir si elle a des réflexes hors du commun avant de te poser des questions.

- Qu’est-ce que tu aimerais voir figurer dans notre journal ? Des rubriques particulières ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Mar 17 Mar - 8:12

J'enviais sa facilité à piquer un fard. Moi, j'avais du mal à montrer mes émotions, sauf en présence de mes plus proches amies, comme Jeongmi. J'étais dans l'incapacité d'aimer correctement, je faisais toujours tout foirer. C'était en parti pour ça que j'étais célibataire depuis des années. J'appréciais Damon, mais malheureusement pour lui, je n'étais pas attiré par les hommes. Pour tout dire, je n'étais jamais sorti avec l'un deux. On me disait souvent que sans avoir essayer, on ne pouvait pas se faire une réelle opinion, mais honnêtement, rien le contact avec un mâle me rebutait et me donnait des sueurs froides.

- Pour tout t'avouer, je ne me vois pas courir après le scoop. Mais avec mon réseau personnel, je pense dénicher quelques informations croustillantes.

Je m'asseyais sur une chaise en croisant les jambes. Moi, rédactrice ? Ca sonnait tellement bizarre à mes oreilles. C'était impossible. Les trucs comme ça, c'était bien pour ceux qui savaient manier la plume. Moi, tout ce que je savais faire, c'était vendre des choses. La mine boudeuse, je répliquais sans le regarder, me tripotant nerveusement une mèche de cheveux.

- Je n'ai pas le niveau pour rédiger des articles. Jeongmi serait parfaite dans ce rôle. Tu sais...

Je marquais une pause. J'étais étrangement mal à l'aise. Pas parce qu'il me reluquait sans cesse, non, ça j'avais l'habitude, mais parce que j'exposais une de mes faiblesses.

- Les profs me traitent comme une moins que rien. Je veux leur prouver que je vaut quelque chose en entrant dans un club. J'ai des mauvaises notes, je vais jamais en cours, certes, mais je ne suis pas non-plus une personne à la tête vide, tu comprends ? J'en ai juste assez de passer pour la débile de service. Si tu te moques, je te tue, compris ?

Je baissais les yeux, plongée dans mes pensées secrètes. Au pire, s'il se moquait, je n'aurais qu'à jouer  les indifférentes. Vu qu'il était probablement amoureux de moi, ça le blesserait bien plus que si je le traitais de tout les noms possibles et inimaginables. Je continuais à tripoter ma mèche, l'enroulant autour de mon doigt longiligne.

hrp : comment je suis dégoûtée. j'avais tapé un putain de pavé et j'ai tout perdu. désolée si c'est pas top mais j'étais tellement déçue de moi-même et de ma bêtise que voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Damon J. Sarutobi
« Princes & Princesses »
« Princes & Princesses »
avatar
messages : 25
points : 3
anniversaire : 18/10/1996
inscription : 09/03/2015
age : 21
orientation sexuelle : Hétérosexuel
année d'étude : 2éme année
clubs : Prez' du club de journalisme + membre du club de cuisine

Mar 7 Avr - 16:55

Tes propositions n'ont pas l'air de remporter un franc succès. Il faut croire que tu la surestime, ou qu'elle se sous-estime... Bien écrire, ça s'apprend. C'est à force de jeter et d'effacer des phrases qu'on trouve celles qui seront parfaites ! Les grands écrivains que tu étudies en cours ne sont pas apparus d'un seul coup, ils se sont énormément entraînés... Toute leur vie en fait ! Et ils étaient aussi souvent très particuliers. Qui sait, peut-être que tu deviendras un écrivain célèbre toi aussi ! On ne sait jamais ce que la vie peut réserver, n'est-ce pas ?

Son air boudeur te fait toujours autant fondre. Mon petit Damon, tu es sérieusement atteint. C'est tout de même étrange que tu aimes autant les femmes de ce genre là, toi qui leur es en tout point opposé. Enfin, les contraires s'attirent, c'est bien connu... Mais je reste surprise, tout comme le serait très sûrement ta cousine. Et toute ta famille. C'est vrai qu'on t'imagine plutôt facilement avec la pompom-girl célèbre du pensionnat. Comme on t'imaginait facilement dans le club de sport, c'est vrai. Tu n'aimes pas la voir triste hein ? Tu as raison, elle est mieux en battante qui n'a peur de rien ni personne. Eh, mais c'est le moment idéal pour lui remonter le moral ! Profites-en, elle laisse rarement percer ses émotions la demoiselle !

Mignon, ce sourire. N'en fais pas trop par contre. N'ais pas l'air trop concerné par ce qu'elle t'avoue, même si tu adores en apprendre davantage sur elle. Et arrête de faire tourner ce crayon ! Tu es impossible, tu as vraiment toujours besoin de t'agiter... Allez, andouille, console-là et perds pas plus de temps, tu as déjà la réputation d'être un peu léger intellectuellement, ce n'est pas le moment de confirmer ces dires.

- C'est plutôt moi qui passe pour l'idiot de service. Si les cours ne t'intéressent pas, tu n'y peux rien. La plupart des génies détestaient l'école !

Eh, ne te rapproche pas trop d'elle Casanova ! Manquerait plus qu'elle interprète mal ce rapprochement de tête soudain ! Et qu'est-ce que c'est que ce petit sourire assuré ?

- Moi, je suis sûr que tu n'es pas plus bête qu'un autre. C'est pour ça que tu me feras quelques articles, de temps en temps. Tu sais bien que tout l'honneur revient à celui qui a son nom écrit en bas de la page ! "Propos recueillis par Moira K. Carvalho", avoue que ça sonne bien. Tu n'écris pas mal, il te manque juste de la pratique : quand le sujet te plait, ce n'est pas du tout un calvaire. C'est tout bête !

Aha, joli discours Damon ! T'es bien le fils de ton père quand tu t'y mets ! Restes-en là sur-

- J'ai hâte de lire tes premiers articles !

Qu'est-ce que tu es lourd parfois...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Bienvenue au club de journalisme ! -Libre-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à Poil d'Autrefois [ libre ]
» - Chambre Du Night Club avec Keemo [Libre]
» Club de Journalisme
» Ouverture du Club de Duels / LIBRE/ TERMINE
» Soirée de bienvenue [LIBRE POUR TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PENSI☀NNAT AZURE :: Azure Events :: Archives avant 03/04/15-
Le Pensionnat International Azure (PIA) accueille chaque année de nombreux étudiants de l'Australie, mais aussi de partout dans le monde comme l'institut est affilié à plusieurs autres écoles dans le monde (ce qui fait que les échanges étudiants ne sont pas rares). Il ne nécessite pas d'être riche pour fréquenter cette école, mais d'être au minimum dans la moyenne.
Votre St@ff

Afin de poster votre propre rumeur, veuillez contacter par messagerie privé Luxana.
Ethan J. Flynn puerait tellement des pieds que l'on sentirait l'odeur de ceux-ci dans la chambre voisine.
Il paraîtrait que Aleksey A. Averine se soit fait faire des implants pour avoir des poils, étant naturellement imberbe.
Il paraît qu'Eileen Trayss est du genre à vomir sur quiconque se baladerait pieds nus.
Nemesis Jones serait profondément amoureux de Wade Spitznogel au point de rêver de lui et d'appeler son prénom dans la nuit. Hé hé.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.
Une rumeur ici.